Parcours alpha

« Ils étaient assidus à l’enseignement des Apôtres et à la communion fraternelle, à la fraction du pain et aux prières […] Chaque jour, d’un même cœur, ils fréquentaient assidûment le Temple, ils rompaient le pain dans les maisons, ils prenaient leurs repas avec allégresse et simplicité de cœur » Actes 2 :42-46

–          Comment retrouver cette simplicité de la vie fraternelle sans masques, sans préjugés ?

–          Quel était le secret des apôtres pour avoir cette force évangélisatrice ?

–          Où puis-je trouver des réponses à mes questions spirituelle, religieuses ? Mes doutes ?

Le Parcours Alpha Classic est là pour répondre à toutes ces questions.

Mais qu’est-ce que le parcours Alpha ?

Le Parcours Alpha est un outil d’évangélisation puissant. Il se compose d’une série de rencontre permettant de parler spiritualité, de poser des questions, d’échanger en groupe, de recevoir un enseignement… le tout dans une atmosphère conviviale et fraternelle.

C’est pour qui ?

Absolument tout le monde ! Qu’importe vos convictions, vos opinions, votre âge, votre appartenance ou votre situation, vous êtes les bienvenus. Nous avons tous des questions, des avis et des expériences différentes sur l’existence de Dieu, le but de la vie, l’éternité, le pardon, la prière, la guérison… Comme pour l’Eglise, la richesse du parcours vient de la diversité des membres qui y participent.

Comment ça se passe ?

Chaque rencontre débute par un moment convivial autour d’un repas, suivi d’un bref exposé et d’un échange, où chacun est libre de dire ce qu’il a sur le cœur et de partager sans tabou ses objections, ses questions ou ses doutes. Au fil des rencontres se crée rapidement une atmosphère de confiance et d’amitié dans les petits groupes. On y découvre des personnes magnifiques d’humanité, des trésors intellectuels et spirituels qui s’appliquent à la vie chrétienne de tous les jours.

Concrètement ça commence quand ?

L’objectif est de lancer un parcours l’année prochaine. Nous sommes à la recherche de personnes de bonne volonté pour constituer une équipe. Chaque talent est le bienvenu en fonction du temps que vous avez à donne : cuisine, décoration, service, accueil, animation de groupe… Des informations complémentaires seront diffusées à la rentrée notamment à l’occasion du Congrès Mission (2 et 3 octobre) auquel nous vous invitons à participer avec toute la paroisse. C’est un « boosteur » pour la mission qui nous revitalise dans notre vie spirituelle. Si déjà vous vous sentez appelé pour ce projet faites-vous connaitre, par téléphone ou mail, à la sortie des messes. Nous comptons sur vous.

                                               Stanislas Moreau (Lardenne), membre de l’EAP

Parcours alpha2021-07-02T19:42:23+02:00

Stage de Musique Liturgique Été 2021

Do – ré – mi – fa – sol – la – si – do

Stage annuel de musique liturgique cet été

Vous chantez sous la douche? Vous jouez d’un instrument pour votre chat ? A moins que vous ne trouviez que nos célébrations manquent d’entrain ? Voici l’occasion rêvée pour sauter le pas; le stage annuel intensif de musique liturgique est fait pour vous ! Vous y découvrirez joyeusement de quoi vous lancer. Déjà animateurs de chant, organistes, guitaristes, flutistes ou musiciens de tout poil ? Voici enfin l’occasion de gagner en aisance et d’afuter vos arpèges. Mieux encore : en approfondissant vos connaissances en liturgie, ce que vous faites déjà va prendre plus de sens.

Il y a deux ou trois ans, j’ai fait ce stage : j’y ai rencontré des experts passionnés et joyeux, en chant, en animation de chant, en psaumes, en liturgie, en musique. J’ai découvert le sens de nos chants, de nos gestes dans le bel ensemble d’une célébration. J’ai compris notre rôle de soutien de la prière de l’assemblée. Ça a été passionnant ! Aujourd’hui encore, cela me porte et me donne envie de continuer à progresser. Je vous souhaite de pouvoir y participer, c’est une chance, un trésor.
Ancien.ne stagiaire,

Rendez-vous le lundi 19 juillet pour une semaine de marathon musical. Le bonus 2021 : ça se passe à Toulouse. 

Inscriptions au 06.32.42.54.14 ou par mail session31@orange.fr

Véronique Gabriel-Robez

Stage de Musique Liturgique Été 20212021-05-21T16:12:19+02:00

Un nouveau carnet des chants

Un nouveau carnet des chants

Il a fallu une équipe de plusieurs personnes venant des 5 clochers qui forment l’ensemble paroissial (Lardenne, La Salvetat-Saint-Gilles, Plaisance-du-Touch, Saint-Simon et Tournefeuille) et presque une année de travail en commun pour réaliser ce carnet de chants. Nos sincères remerciements à toutes ces personnes qui ont cru à l’utilité et aux bénéfices divers que permet la réalisation de carnet.

Symboliquement, ce carnet est signe de l’unité que nous désirons construire dans la diversité des sensibilités liturgiques, spirituelles et musicales au sein de notre communauté paroissiale. En effet, sans être exhaustif, il reprend les chants habituellement pris dans les différentes paroisses, la catéchèse, l’aumônerie, dans les mouvements et groupes de prière… pour nous permettre d’avoir un répertoire commun à notre ensemble paroissial.

Ce carnet nous permettra de louer le Seigneur lors de nos célébrations liturgiques, les rassemblements de nos groupes et mouvements, les veillées de prières d’adoration et de louange et lors de nos prières familiales, dans nos maisons appelées à devenir des églises domestiques où le Seigneur est aimé, prié et loué, individuellement ou avec d’autres personnes.

Sensibilisés par l’Eglise à prendre conscience de l’urgence écologique, au-delà de tous les avantages pastoraux, liturgiques et spirituels, ce carnet est aussi un enjeu écologique et économique, surtout depuis que notre ensemble paroissial est entré dans la démarche de l’Eglise Verte, prônant une écologie intégrale comme nous y appelle le pape François.

Alors ensemble, avec le psalmiste, nous pouvons chanter : « Je t’exalterai, mon Dieu, mon Roi, je bénirai ton nom toujours et à jamais ! Chaque jour je te bénirai, je louerai ton nom toujours et à jamais. Il est grand, le Seigneur, hautement loué ; à sa grandeur, il n’est pas de limite. » Ps 144, 1-3

Ce carnet nous est arrivé le vendredi saint ! Donc, un beau cadeau de Pâques ! Vous pouvez le trouver désormais dans nos 5 paroisses et les différentes maisons paroissiales. Ils sont tamponnés du sceau de l’ensemble paroissial. Cependant, dans les différents presbytères et églises, ainsi qu’au secrétariat paroissial, vous pouvez vous en procurer au prix de 5€ l’exemplaire, un geste qui vous permet de prier en chantant dans vos maisons, et qui aidera certainement nos paroisses à rentrer dans les frais d’édition.

Un nouveau carnet des chants2021-04-08T19:41:51+02:00

Merci pour votre Denier !

Merci pour votre Denier de l’Eglise

Chers paroissiens et amis de notre ensemble paroissial de Tournefeuille, Lardenne, Saint-Simon, Plaisance-du-Touch et La Salvetat-Saint-Gilles.

Parce que vous avez déjà soutenu l’Eglise financièrement en donnant au Denier de l’Eglise, vous avez dû recevoir directement chez vous une enveloppe pour la campagne de l’année 2021.  Un merci du fond du cœur, au nom de nos 5 paroisses et de tout le diocèse de Toulouse.  S’il est vrai que l’Eglise porte un trésor impérissable qu’est le Seigneur que nous devons tous annoncer et apporter au monde, il est aussi vrai que l’Eglise ne peut remplir cette mission sans le soutien financier et matériel de tous les fidèles. Les finances sont au service de la mission d’annonce de la Bonne nouvelle, comme ne cesse de le répéter le pape François. Merci donc à vous qui avez permis en 2020 à nos paroisses de remplir sa mission et de subvenir à ses besoins matériels. Vous avez été 367 donateurs à Tournefeuille, 167 à Lardenne, 160 à Plaisance-du-Touch, 106 à Saint-Simon et 52 à La Salvetat- Saint- Gilles. Je sais que nos paroisses peuvent encore compter sur votre don généreux encore en 2021.

La vie matérielle de l’Eglise est l’affaire de tous les baptisés. Si l’Eglise rappelle que le don au Denier est un devoir pour chaque baptisé(e), elle ne fixe pas le montant de la somme du don (contrairement à certaines religions) pour laisser à chacun la liberté de donner selon ses moyens et de manière généreuse. Je sais combien parmi vous, et plus particulièrement en cette période de pandémie, ont des difficultés financières liées à la conjoncture professionnelle que traverse le monde. Combien de personnes dans nos paroisses travaillent dans l’industrie aéronautique qui est gravement impactée par la pandémie depuis une année ! Malgré cela, l’exercice comptable de notre ensemble paroissial était à l’équilibre en 2020. Cela est dû à votre générosité et aux efforts que nous faisons pour une meilleure gestion des dépenses dans toutes nos paroisses, en essayant, par exemple, de grouper les fournisseurs lors des commandes d’achats et abonnements, la consommation de l’énergie…. Merci pour tout ce que vous faites !

Le Carême étant la période de lancement de la campagne du Denier, j’ai voulu m’adresser à vous à travers ces quelques mots pour vous remercier. Si vous ne l’avez jamais fait, c’est le moment pour vous aussi de soutenir la vie matérielle en donnant au Denier. Pour cela, vous avez plusieurs possibilités. Soit, vous aller sur le site internet de notre ensemble paroissial pour le don en ligne, soit vous autoriser le diocèse à faire un prélèvement automatiquechaque mois, ou alors, vous prenez une enveloppe du Denier au fond dans l’une de nos églises. Vous l’enverrez ensuite avec votre chèque à l’ordre de l’ADT, c’est-à-dire, Association Diocésaine de Toulouse. N’oubliez pas préciser votre paroisse. Votre don est déductible aux impôts (65% de réduction)

Quand on regarde le nombre des donateurs dans nos paroisses, nous voyons bien qu’ils ne sont pas nombreux :  sur un ensemble paroissial de presque 80000 habitants, seuls 852 personnes donnent au Denier de l’Eglise…. Comme nous le faisons pour les associations auxquelles nous appartenons, soutenons la vie de l’Eglise qui est notre grande famille. Elle ne reçoit aucune subvention, ni de l’Etat ni d’aucune autre structure.  Un appel plus particulier aux plus jeunes (18-50 ans). Chacun peut aussi s’engager à susciter de nouveaux donateurs en parlant du Denier autour de soi, dans nos familles, auprès de nos enfants et petits-enfants, nos amis, les parents du KT et de l’aumônerie, dans nos équipes, groupes, services et mouvements….et ceux qui viennent demander des services dans nos paroisses. Le Seigneur bénit ceux qui donnent le cœur joyeux. Merci pour votre générosité et pour votre soutien.

Merci pour votre Denier !2021-03-23T17:40:59+01:00

Départ de Guy Greck

Un déménagement qui donne à réfléchir

Guy Greck, un des piliers de la paroisse de Plaisance du Touch depuis près de 30 ans, et sa femme, Lucette, vont nous quitter prochainement pour se rapprocher de leur fils cadet dans le Finistère.  Guy Greck c’est 10 ans au service de la catéchèse, plus de 10 ans au service de l’aumônerie, 10 ans de sacristain et de formateur d’enfants de cœur, 8 ans à l’accueil, 5 ans au Secours Catholique, 5 ans au Réveillon Solidaire, et près de 30 ans à l’Hospitalité Diocésaine de Lourdes. Au travers de ses engagements et de son exemple, c’est aussi un grand nombre de vocations suscitées dans divers services. Mais Guy, avant tout, c’est une humilité à toute épreuve et une bienveillance sans pareille. Comme il part en Bretagne, pays marin par excellence, nous lui avons souhaité Bon Vent lors d’une messe d’action de grâce célébrée mercredi 13 janvier à l’église de Plaisance du Touch.

(suite…)

Départ de Guy Greck2021-01-26T20:09:45+01:00

Lumière de la Paix de Bethléem 2020

Lumière de la Paix de Bethléem 2020

La Lumière de la Paix de Bethléem est un événement scout chrétien qui se déroule chaque année pendant la période de l’Avent. Allumée dans la grotte de la nativité à Bethléem, la lumière est rapportée en Autriche, puis transmise de main en main partout en Europe. Elle constitue un symbole de paix, que l’on peut diffuser, recevoir ou encore envoyer à un proche.

COVID oblige, Dimanche 13 décembre entre 17h et 19h, les Scouts et Guides de France de Tournefeuille ont organisé un Drive devant l’Eglise Saint Pierre pour partager la Lumière de Paix de Bethléem…allumée au préalable virtuellement par les RGs.

Les jeunes des équipes TouCA et TouTI, accompagnés de leurs parents sont venus chacun leur tour allumer leurs lumignons et déposer leurs messages de Paix sur le sapin fixé sur la façade de l’église. Petite lumière d’espoir rapportée au sein des familles qui animera le temps de noël de nos jeunes scouts et guides.

Le SAPIN sur l’église de Tournefeuille, rempli de messages de PAIX, adressés par les paroissiens et les scouts et guides de France à tous les passants, nous invite à transmettre cette PAIX autour de nous!

Lumière de la Paix de Bethléem 20202020-12-15T19:01:50+01:00

A quel niveau sont nos paroisses dans le Label Eglise Verte ?

A quel niveau sont nos paroisses dans le Label Eglise Verte ?

En décembre 2017, les Eglises catholique, protestante et orthodoxe de France ont créé un « Label Eglise Verte ».

Ce terme recouvre une méthode destinée à favoriser la conversion écologique des communautés chrétiennes et à décliner concrètement, à l’échelle des paroisses, les principes et recommandations énoncés dans l’encyclique Laudato si.

La démarche, évolutive et progressive, s’appuie sur l’engagement des acteurs locaux au sein du réseau des communautés adhérentes.

La première étape, parfois qualifiée de « cœur du réacteur »), est un bilan descriptif de la situation, un véritable éco-diagnostic, basé sur un questionnaire d’auto-évaluation.

Cinq domaines sont abordés :

  • célébrations et catéchèse (11 questions),
  • bâtiments (28 questions),
  • terrains occupés (7 questions),
  • engagement local et global (23 questions),
  • modes de vie.

La comparaison des réponses à un référentiel permet de regrouper les communautés chrétiennes en 5 groupes, qualifiés, selon un niveau croissant d’éco-responsabilité, de :

  • graine de sénevé,
  • lys des champs,
  • cep de vigne,
  • figuier,
  • cèdre du Liban.

L’évolution des pratiques et la mise en œuvre des objectifs définis sont réévaluées chaque année. Les résultats obtenus conduisent à un changement ou un maintien du « statut ».

En 2020 au sein du réseau « églises vertes », qui, rappelons-le, rassemble les 3 religions chrétiennes, les paroisses de La Salvetat Saint-Gilles, St Simon, Lardenne, Plaisance du Touch se situaient dans le groupe Lys des champs et la paroisse de Tournefeuille dans le groupe Figuier. (La paroisse de Tournefeuille a démarré une année avant les autres paroisses de l’ensemble paroissial, ce qui explique la différence de groupe)

Si les diplômes ne doivent pas être l’objet de nos actions, ils nous montrent que nos efforts sont fructueux et que nous avançons petit à petit.  Alors rendez-vous en 2021 pour un nouveau « palmarès ».

Marie-Hélène Schelcher, Eglise-Verte Tournefeuille

 

A quel niveau sont nos paroisses dans le Label Eglise Verte ?2020-11-24T18:20:37+01:00

Genèse d’une « fraternité », un groupe de partage de l’Evangile !

Genèse d’une « fraternité », un groupe de partage de l’Evangile !

Au printemps 2020, un paroissien vient me voir à la fin d’une messe dominicale et me demande s’il serait possible de méditer l’Evangile du dimanche. Sur le moment, seul, existait un groupe de partage d’Evangile pour des personnes disponibles le lundi après-midi, une fois par mois. En début d’été, à l’issue d’une autre messe, ma femme entame une discussion avec un nouveau paroissien qui s’avère être également un voisin. Nous retournons chez nous, à pied, prolongeant nos échanges. Ce dernier nous fait alors part, lui aussi, de son souhait de participer à une « fraternité » de partage d’Evangile. Il a déjà une expérience dans ces échanges mais sa frat actuelle se situe de l’autre côté de Toulouse. Une relocalisation de proximité serait souhaitable pour lui. C’est en faisant le lien avec la demande du printemps que va naitre ce projet de partage d’Evangile sur Lardenne.

L’Esprit Saint n’a pas eu besoin de plus pour initier ces partages. Il reste encore à nous entendre sur les modalités de ces échanges. L’organisation du groupe de Balma qui m’est décrite ne me satisfait pas, ni les premiers intéressés. Une révision s’avère nécessaire. Après une recherche d’informations complétée par les conseils du père Joseph et les bases sont posées. Le première rencontre permet de valider la méthode. La seconde rencontre confirme les concepts. La troisième, en visio-conférence, affine la démarche. De nouvelles personnes partagent leur vécu positif dans cette frat. Ainsi, de nouveaux arrivants se présentent. Une nouvelle frat devrait donc émerger de ce confinement présent, qui met à l’écart ceux qui sont réticents à l’usage des outils logiciels de communication.

Nous échangeons sur l’Evangile du dimanche à venir. Les rencontres sont toutes les trois semaines. Leur durée est d’une heure. Leur lieu est chez les participants qui ouvrent leurs portes aux autres. Le nombre de personnes présentes par séance est resté stable à six.

Voilà comment, de la banalité du quotidien, peut naitre un très beau projet de partage de la Parole. Venez nous rejoindre.

Jean-François Fabre, pour la Fraternité de Lardenne.

NB :  Nous nous le recommandent le pape François et notre archevêque, nous vous encourageons, sur tout l’ensemble paroissial, selon vos sensibilités, centre d’intérêt, proximité géographique, spirituelle, vos engagements dans l’Eglise et dans le monde à créer et mettre en place ces fraternités, ces communautés de proximité, qui nous permettent de nous connaitre, de tisser de lien, de nous ouvrir aux autres et d’être ainsi plus missionnaires, autour de la Parole de Dieu.

Genèse d’une « fraternité », un groupe de partage de l’Evangile !2020-11-25T10:45:23+01:00

Fraternités missionnaires et Ecologie humaine intégrale

Doyenné Sainte Germaine

Fraternités missionnaires et Ecologie humaine intégrale

Le Conseil pastoral de notre doyenné s’est réuni par visio-conférence jeudi 12 novembre, avec la participation exceptionnelle de notre évêque, Mgr Robert Le Gall.

Vie dans nos paroisses : Un tour de table a d’abord permis de savoir ce qui s’est passé d’important dans chaque ensemble paroissial depuis le mois de juin dernier. On retiendra, entre autres, le départ du père René et l’arrivée du père Josselin sur l’Ensemble Paroissial de Tournefeuille, les travaux réalisés à l’église de La Salvetat-Saint-Gilles ainsi que sur son château qui a retrouvé sa toiture. À Saint-Simon, les rencontres autour d’un thé ou d’un café au presbytère chaque mercredi matin visent à rompre l’isolement des personnes par un moment de convivialité et de dialogue. La mise en place d’un nouveau site internet sur l’EP Tournefeuille, avec un nouveau logo et un effort de communication.

Le chauffage a été installé dans la basilique Sainte Germaine de Pibrac et le projet de constructions de maisons « Simon de Cyrène », destinées à accueillir 18 personnes en situation de handicap à Pibrac. La célébration des premières communions et confirmation dans certains ensemble paroissiaux alors que ces sacrements ont été reportés encore à cause de la crise sanitaire dans d’autres.

Fraternités missionnaires : Monseigneur Le Gall a ensuite pris la parole pour évoquer les fraternités missionnaires. Suivant les recommandations du Pape François de porter l’Église hors les murs, il invite à créer des groupes fraternels de 8 à 12 personnes qui se réunissent une fois par mois pour à la fois partager la Parole, prier ensemble et prendre des initiatives de toutes sortes afin d’apporter du soutien aux autres. L’archevêque souligne combien la Parole de l’Évangile est communicative et permet de créer un lien, des échanges entre les personnes, d’où la formule qu’il aime à répéter : « La Parole donne la parole ». De tels groupes de rencontre constituent une démarche « synodale » – « où l’on marche ensemble » – dans lesquels on doit se garder de tout formalisme.

Désireux de savoir ce qui se fait en ce domaine dans notre doyenné, Monseigneur Le Gall a ensuite demandé à chacun de partager ses expériences. De nombreuses initiatives existent, même si dans notre ensemble de grande dimension les gens se croisent sans forcément se connaître. Ainsi un groupe de 6 paroissiens se réunit à Lardenne pour lire l’Évangile et prier. À Colomiers, des rencontres de quartiers existent depuis trois ans sur la base d’une invitation large autour de thèmes actuels liés à l’encyclique Laudato si et le groupe « Présence fraternelle » se réunit et va au-devant de gens dans le besoin à Léguevin.  Mgr Le Gall nous a encouragé à prendre des initiatives pour que se multiplient ces fraternités de proximités dans nos communautés.

Quoi de nouveau pour l’Église verte ?

Un « éco-diagnostic » a été réalisé dans l’ensemble des paroisses pour un premier bilan. Cependant le temps fort de l’écologie dans l’Église a été la « Journée de la Création » : le 10 sept : à Pibrac, une messe en plein air suivie d’une conférence sur l’avenir de l’aéronautique a permis d’associer des croyants et des non-croyants pour une prise de conscience commune d’une nécessaire conversion au respect de l’environnement. Les scouts et guides de France ont pris l’écologie comme thème de l’année. Un jardin partagé existe à Tournefeuille. À Colomiers, beaucoup de scouts se sont impliqués dans la journée de ramassage des déchets. L’amour de la Création et le soin à apporter à la planète concernent toutes les générations. C’est pourquoi l’Église verte peut fédérer le doyenné, en attirant les jeunes, particulièrement sensibles à cette problématique.

Étant donné le contexte de confinement, la date de la prochaine rencontre, qu’on espère en présence, reste à fixer. Emmanuel Golfin, de Saint Simon

 

Fraternités missionnaires et Ecologie humaine intégrale2020-11-23T19:13:39+01:00

Des confirmations retardées…

Ce dimanche 15 novembre, 17 jeunes de notre ensemble paroissial devaient recevoir le sacrement de la Confirmation. Depuis un an ils se préparent avec leur équipe d’animateurs. Ils se sont adaptés en fonction de l’épidémie et du premier confinement pour être prêts ce dimanche à recevoir la plénitude du don de l’Esprit Saint, qui fait de nous des chrétiens pleinement équipés pour vivre comme des disciples missionnaires authentiques en toute chose. Mais ce deuxième confinement est tombé, privant tous les fidèles de la messe, et ces jeunes du sacrement de Confirmation. Pourtant, l’Esprit Saint est déjà à l’œuvre, nous aidant à patienter, nous donnant la force pour tâcher de vivre selon la volonté de Dieu en toute circonstance ! Priez pour ces jeunes, qu’ils tiennent bon, et qu’ils puissent au plus vite être confirmés.

En attendant, notre archevêque, Monseigneur Robert Le Gall, leur a adressé un mot fraternel d’encouragement pour ce jour. Et toute l’équipe des animateurs s’y est joint. Voici ce qu’ils ont écrit :

 

Aux confirmands
de l’Ensemble paroissial
de Tournefeuille

 

Chers jeunes Amis,

Depuis plusieurs mois, vous vous préparez à  recevoir
le sacrement de la confirmation pour continuer et développer
votre engagement de chrétiens en Église.
Vous avez apprécié de vous retrouver régulièrement
autour de vos accompagnateurs et de l’abbé Josselin Prévost :
vous avez ainsi découvert que l’on ne peut pas être des croyants isolés.
Comme « fidèles du Christ », fidèles au Christ,
nous avons besoin de nos frères et de nos sœurs,
de la communauté, puisque nous sommes une famille.

Tout récemment, le mercredi 11 novembre,
nous entendions saint Paul dire à son disciple Tite :
« Par le bain du baptême, il nous a fait renaître
et nous a renouvelés dans l’Esprit Saint » (3, 5).
Vous avez déjà reçu le Saint-Esprit au baptême :
vous êtes « renés », « renouvelés »,
mais on vous a proposé d’approfondir cette nouveauté en vous de l’Évangile.
Paul continue en effet : « Cet Esprit, Dieu l’a répandu sur nous
en abondance, par Jésus Christ, notre Sauveur » (3, 6).
Cette abondance, cette plénitude de vie avec Dieu,
c’est le sacrement de la confirmation qui vous l’apporte.

En ce temps de pandémie qui nous limite dans nos célébrations,
gardez confiance et continuez la route, chers jeunes Amis.
Dès que cela sera possible, nous mettrons en place
le grand moment qui vous procurera ce Don de Dieu
qu’est la Personne même de l’Esprit Saint,
Lui qui est rosée d’amour.

+ fr. Robert Le Gall
Archevêque de Toulouse

 

Chers jeunes,
vous auriez dû être confirmés ce dimanche,
mais l’attente se prolonge. Ne vous découragez pas, restez prêts à accueillir et
reconnaître l’action de l’Esprit Saint, que ce soit lors de la célébration qui se
fera dès que possible, ou chaque jour de votre vie.
Je vous porte dans mes prières.
Frédéric

Chers amis,
le Christ lui-même a dit à Nicodème :
« Le vent souffle où il veut : tu entends sa voix, mais tu ne sais ni d’où il vient ni
où il va. Il en est ainsi pour qui est né du souffle de l’Esprit. » (Jean 3)
Vous avez été baptisés, en vous est le souffle de l’Esprit, et voici que vous
attendiez un souffle renouvelé, chargé de dons, un grand souffle d’adulte.
Un délai nous est demandé, faisons en sorte que quelque chose de positif naisse
de cette attente, anticipons ce vent de l’Esprit à la pointe de notre désir !
Martine

Saint Paul nous dit en ce dimanche :  » vous êtes tous des fils de la lumière, des
fils du jour » (1 Th 5, 5). Soyez donc, chers jeunes, des enfants de lumière en ces
temps un peu sombres. Le Christ est notre lumière, demeurez dans sa clarté,
patientant encore jusqu’à la confirmation. Je prie pour vous.
Père Josselin

Chers jeunes confirmands,
Ce dimanche aurait du être un jour de grande joie pour vous et vos familles mais
le petit virus en a voulu autrement. En méditant la 1ere lecture de dimanche, une
phrase me touche et je souhaite vous la partager : « vous êtes tous des fils de la
lumière, des fils du jour ; nous n’appartenons pas à la nuit et aux ténèbres »
(Lettre de St Paul) . Que cette phrase, avec l’aide de l’Esprit Saint, vous
soutienne dans cette attente qui se prolonge et dans cette période qui
bouleverse nos vies. Je prie pour vous tous.
Cécile

En cette journée particulière pour vous, je rends grâce à Dieu pour tout ce
chemin parcouru, pour tous ces échanges qui nous ont fait grandir dans la foi. Je
rends grâce à Dieu de vous avoir appelés à être ses apôtres. Je prie pour que
Dieu garde en vos coeurs ce désir d’annoncer sa bonne nouvelle et que très vite
vous puissiez recevoir ce sacrement de la confirmation. Fraternellement.
Henri

Un joli temps d’attente s’offre à vous tel un calendrier de l’avant mais sans date,
où chaque jour est un temps cadeau. Le temps pour continuer avec désir ce
chemin intérieur de la rencontre. Un moment pour accueillir ce qui se vit dans
votre quotidien dans ce coeur à coeur de la prière. Une pause pour laisser
raisonner la parole. Un temps pour laisser place à l’Esprit Saint. A vous d’ouvrir
au quotidien votre calendrier !
Séverine

« Veillez donc ; car vous ne savez ni le jour ni l’heure à laquelle le Fils de l’homme
viendra », cette parole de Jésus dans l’évangile de saint Mathieu invite à être
patient tout en continuant à se préparer au sacrement de confirmation. Nous
sommes conviés à mettre en oeuvre les dons de l’esprit que nous avons tous reçus
lors de notre Baptême. Je vous accompagne dans mes prières et notamment en
ce week-end. A très bientôt.
Samuel.

Des confirmations retardées…2020-11-15T13:12:30+01:00
Aller en haut