Le Conseil paroissial pour les Affaires Economiques, une instance très officielle

Le Conseil pour les affaires économique est le seul conseil obligatoire pour un curé. Sa mission est de l’aider à gérer les biens matériels pour les mettre au service de la mission de l’Église qu’est l’annonce de la Bonne Nouvelle. Il élabore un budget prévisionnel pour chaque année pastorale et veille sur les dépenses et recettes de l’ensemble paroissial, en lien avec les services de l’économat diocésain. Néanmoins, ce conseil n’intervient pas dans les orientations pastorales. Le conseil pour les affaires économiques est constitué par quelques personnes appelées par le curé et provenant des différentes paroisses formant notre ensemble paroissial. Les membres de ce conseil ont des compétences variées, en matière de gestion comptable, immobilière, assurance, etc. Ses membres sont appelés pour un mandat de 6 ans. Ce conseil se réunit trois fois par an, ou exceptionnellement quand il y a des décisions urgentes et importantes à prendre. Le conseil est appelé à communiquer régulièrement sur l’état des finances de l’ensemble paroissial.

veiller, sensibiliser, gérer

Il veille au meilleur équilibre entre les nécessités économiques et pastorales, se préoccupe de l’entrée régulière de ressources, en particulier la collecte du Denier de l’Église versée au Diocèse. Il s’assure de l’entretien et de l’adaptation du patrimoine immobilier aux besoins pastoraux. Il sensibilise les services, groupes, mouvements… sur les nécessités financières de l’ensemble paroissial et aide dans la gestion du personnel salarié au service de l’ensemble paroissial. Ainsi le conseil économique participe à la recherche des moyens permettant de faire face aux évolutions de l’Église locale et diocésaine.

ce que dit le Droit canon

Le droit Canon (537) énonce : « Il y aura dans chaque paroisse le conseil pour les affaires économiques qui sera régi, en plus du droit universel, par les règles que l’Évêque diocésain aura portées : dans ce conseil, des laïcs, choisis selon ces règles apporteront leur aide au curé pour l’administration des biens de la paroisse … ». Et encore « Les fidèles sont tenus par l’obligation de subvenir aux besoins de l’Église afin qu’elle dispose de ce qui est nécessaire au culte divin, aux œuvres d’apostolat et de charité et à l’honnête subsistance de ses ministres » (Canon 221, chap 1).

Le Denier, la responsabilité de tous les catholiques

L’Église catholique vit essentiellement de dons, elle ne reçoit aucune subvention, ni de l’État, ni du Vatican. La collecte du Denier de l’Église constitue l’une de ses ressources principales.

Plus qu’un geste de générosité, le don au Denier signifie votre attachement à la présence et à l’action de l’Église dans votre diocèse et votre paroisse.

Une plaquette d’information « L’Église a besoin de vos dons, soutenez sa mission ! » éditée par le diocèse est à votre disposition.

Message de père Joseph Bavurha Bahati, curé de l’ensemble paroissial

Chers paroissiens et amis. Je voudrais vous remercier de faire partie de notre ensemble paroissial, et de le soutenir chaque jour par votre présence et votre don au Denier de l’Église. A une occasion heureuse, d’une messe, d’un baptême, d’un mariage, de la première communion, confirmation, un temps de prière, une catéchèse ou conférence, un sacrement des malades, une messe de neuvaine ou malheureusement, lors d’une célébration des funérailles, vous rencontrez notre communauté qui vous a accompagné.

Nous sommes une Église locale qui est avec vous dans la joie comme dans la peine. Elle a besoin de vous pour poursuivre sa mission. Votre soutien lui est indispensable pour vivre, car l’Église est une association qui ne reçoit aucun don ni subvention de l’État : l’Église ne vit que par vos dons et votre générosité pour faire vivre les prêtres et répondre aux nombreux défis de notre grand ensemble paroissial avec ses défis matériels et pastoraux. Nous vous remercions du fond du cœur pour votre générosité qui permettra à notre ensemble Paroissial de mieux vous accompagner et de répondre présent quand vous avez besoin de lui. Vous pouvez aussi nous aider en sensibilisant votre entourage, votre famille, vos amis à soutenir la vie de l’Église qui traverse des difficultés financières causées par la pandémie du Covid19 que notre monde a traversé, et dont souffre beaucoup d’associations et entreprises. Votre don au Denier de l’Église vous donne droit à une déduction fiscale. Vivez la joie de donner et Dieu bénira votre générosité ! Je vous remercie du fond du cœur. Père Joseph Bavurha Bahati

En pratique :

Des bulletins de don et enveloppes de retour sont à votre disposition dans les églises.
Vous pouvez les renvoyer avec votre don au diocèse ou le déposer à votre paroisse.

Soutenir la mission de l’Eglise, c’est :

  • Répondre à l’appel à votre générosité : Chaque année, le diocèse fait un appel pour aider au fonctionnement de l’Église en Haute-Garonne.
  • Donner pour sa paroisse, les chantiers diocésains et la formation des séminaristes ; Vous pouvez donner aussi pour les médias du diocèse.
  • Un règlement sécurisé sur le site du diocèse : Le montant est libre.