À propos de Christophe Desnier

Webmaster

Des retrouvailles après une année difficile

Des retrouvailles après une année difficile

Quelle joie ! L’année aura été très rude. Malgré le confinement, le couvre-feu et autres restrictions dues à la Covid19, toute l’équipe de préparation au baptême des tout-petits s’est fortement mobiliser pour continuer à accompagner les parents dans la préparation du baptême de leur enfant. Des réunions en Visio ont eu lieu et toutes les préparations ont été faites. Depuis la levée du couvre-feu, l’équipe a repris les réunions de préparation en présentiel, pour la grande joie de tous.

Avant le départ en vacances, l’équipe s’est retrouvé ce vendredi 9 juillet à partir de 18h45 pour un temps convivial au presbytère de Saint Simon. Avec les conjoints et les enfants, nous avons pu vivre un moment convivial et très fraternel. Une joie intense partagée après cette année difficile ! Nous rendons grâce ! C’était aussi l’occasion de redire au père Joseph Dao, nommé vicaire à Villemur et Fronton à la rentrée, toute notre reconnaissance pour tout ce qu’il a apporté à l’équipe depuis ces années.

Maintenant, il est temps pour chacun de prendre un temps de repos en famille, avant de reprendre notre mission à la rentrée, dans la joie, boosté par la perspective de participer au Congrès Mission Toulouse le weekend du 2 et 3 octobre. Bonnes vacances à vous tous !

Des retrouvailles après une année difficile2021-07-14T21:02:48+02:00

Journée de préparation au mariage du 30 mai

Journée de préparation au mariage du 30 mai

Avec le retour des beaux jours et la levée (partielle) des restrictions sanitaires, l’équipe de préparation au mariage a enfin pu rencontrer « en présentiel » la 2ème promotion des couples de fiancés se préparant à célébrer leur mariage en 2021.

Le dimanche 30 mai, journée de célébration de la Sainte Trinité, était l’occasion parfaite de nous retrouver afin de préparer les futurs mariés à vivre leur union dans l’Amour de Dieu. Nous avons retrouvé les six couples de fiancés à la messe de Tournefeuille. Cette magnifique et joyeuse célébration s’est conclue par la présentation des futurs mariés à la communauté paroissiale.

S’en est suivi une pause-déjeuner relaxante et conviviale autour d’un pique-nique à la salle paroissiale Saint-Pierre (dans le strict respect des gestes barrières) qui nous a permis d’approfondir nos relations. L’après-midi fut riche en enseignement et échanges : un topo du Père Joseph Bavurha sur l’altérité homme/femme et les fondements bibliques du mariage chrétien, des réflexions en petit groupe, des temps de partage en couple et des témoignages de vie de foi des couples animateurs.

Nous avons clôturé la journée par une prière afin de confier les futurs mariés au Seigneur et une photo autour de la Vierge à l’Enfant.

Prions pour les futurs mariés Laura et Yannick, Sophie et Damien, Anne et Pierre, Mathilde et Quentin, Amélie et Samuel, Marie et Christophe afin que leur mariage se déroule dans la joie et l’amour du Christ.

Anne et Jean-Elie DOSSA pour l’équipe de préparation au mariage

Journée de préparation au mariage du 30 mai2021-06-02T19:01:37+02:00

Recevoir le sacrement de confirmation à l’âge adulte, c’est toujours possible !

Recevoir le sacrement de confirmation à l’âge adulte, c’est toujours possible ! C’est votre tour !

« J’ai retrouvé Maeva à 14h30 dans la cathédrale, très joliment coiffée d’un « madras » noir et blanc. Sa marraine était là et sont arrivés progressivement quelques membres de sa famille. Nous avons pu échanger sur le bilan de l’accompagnement. Notre persévérance a résisté au drôle de contexte que nous avons vécu. Maeva espère que personne du groupe ne se sera découragé. Elle va partir en Guadeloupe 3 semaines…… dont 1 confinée à son arrivée ! 

Donc une très belle cérémonie, solennelle, une musique et des chants magnifiques. Une émotion fervente. Beaucoup de monde et bizarrement des personnes qui viennent visiter la cathédrale en touristes ou pour se recueillir et repartir. Mais avec respect. Beaucoup de communions. Maeva qui avait communié ce matin se demandait si elle pouvait recommunier à la messe de confirmation. Un jeune prêtre près de nous lui a dit que oui. Monseigneur Le Gall, après avoir plaisanté sur le mystère de sa succession, a annoncé le lancement du synode par le Vatican « pour une Eglise synodale : communion, participation et mission » pour octobre. Du coup les confirmés vont avoir du boulot…. et nous aussi !  J’étais très contente d’avoir été présente à cet événement avec Maeva, qui nous a bien remerciés. »

Maryse Lapascalie, accompagnatrice du catéchuménat

Maéva est l’un des adultes de l’ensemble paroissial de Tournefeuille qui se sont préparés cette année, malgré les conditions difficiles dues à la pandémie, à recevoir le sacrement de confirmation, pour compléter le cheminement de l’Initiation chrétienne, c’est-à-dire, recevoir les trois sacrements de l’Initiation chrétienne que sont le baptême, la confirmation et l’eucharistie.  Avec une équipe d’accompagnateurs, Maeva et ses camarades, nous nous sommes réunis au moins une fois par mois, en présentiel (quand cela a été possible) ou en visioconférence, un dimanche matin pour parler de la confirmation et de l’Esprit Saint.  Nos rencontres se terminaient toujours par la participation à la messe de 11h15 à Tournefeuille.

Les autres confirmands (Laure, Philippe, Lindsey, Falilla, Jade, Jesse, Jérôme…) recevront le sacrement de confirmation le 6 juin à 15h30 à la basilique sainte Germaine de Pibrac. Cette année, plus de 200 adultes (de 18 ans à 75 ans) dans la Haute-Garonne vont recevoir le sacrement de confirmation. Nous les portons dans nos prières, en action de grâce. Un beau cheminement, une grâce extraordinaire !  Le Saint Esprit est à l’œuvre dans les cœurs !

Il se peut que vous qui lisez ces quelques mots, vous n’avez pas encore reçu la communion et/ou la confirmation. C’est votre tour de vous lancer pour recevoir cette grâce extraordinaire du Seigneur. La préparation n’est pas lourde, et s’adapte à votre emploi de temps, à vos engagements familiaux et professionnels. L’accompagnement est à la fois en groupe et personnalisé. N’hésitez pas à appeler un prêtre de l’ensemble paroissial, le secrétariat de Tournefeuille ou un paroissien que vous connaissez.

Recevoir le sacrement de confirmation à l’âge adulte, c’est toujours possible !2021-05-29T17:47:25+02:00

Stage de Musique Liturgique Été 2021

Do – ré – mi – fa – sol – la – si – do

Stage annuel de musique liturgique cet été

Vous chantez sous la douche? Vous jouez d’un instrument pour votre chat ? A moins que vous ne trouviez que nos célébrations manquent d’entrain ? Voici l’occasion rêvée pour sauter le pas; le stage annuel intensif de musique liturgique est fait pour vous ! Vous y découvrirez joyeusement de quoi vous lancer. Déjà animateurs de chant, organistes, guitaristes, flutistes ou musiciens de tout poil ? Voici enfin l’occasion de gagner en aisance et d’afuter vos arpèges. Mieux encore : en approfondissant vos connaissances en liturgie, ce que vous faites déjà va prendre plus de sens.

Il y a deux ou trois ans, j’ai fait ce stage : j’y ai rencontré des experts passionnés et joyeux, en chant, en animation de chant, en psaumes, en liturgie, en musique. J’ai découvert le sens de nos chants, de nos gestes dans le bel ensemble d’une célébration. J’ai compris notre rôle de soutien de la prière de l’assemblée. Ça a été passionnant ! Aujourd’hui encore, cela me porte et me donne envie de continuer à progresser. Je vous souhaite de pouvoir y participer, c’est une chance, un trésor.
Ancien.ne stagiaire,

Rendez-vous le lundi 19 juillet pour une semaine de marathon musical. Le bonus 2021 : ça se passe à Toulouse. 

Inscriptions au 06.32.42.54.14 ou par mail session31@orange.fr

Véronique Gabriel-Robez

Stage de Musique Liturgique Été 20212021-05-21T16:12:19+02:00

Un groupe MEJ se crée sur notre ensemble paroissial dès la rentrée

 Devenir ami de Jésus ? Oui !

Un groupe MEJ se crée sur notre ensemble paroissial dès la rentrée.

Avez-vous entendu parler du MEJ ?
Le Mouvement Eucharistique des Jeunes (MEJ) est un mouvement d’éducation humaine et spirituelle. Il s’adresse aux jeunes de 7 à 18 ans qui désirent apprendre à vivre à la manière de Jésus.

Le projet éducatif du MEJ rencontre chacun là où il en est et lui propose une progression personnelle et spirituelle :

  • en développant un regard bienveillant sur le monde, les autres et soi-même,
  • en tissant une relation personnelle avec Dieu,
  • en apprenant à écouter et à s’exprimer en confiance en équipe,
  • en apprenant à relire sa vie et à faire des choix en s’exerçant au discernement spirituel,
  • en témoignant de sa Foi,
  • en menant des actions de solidarité.

Le MEJ aide donc les jeunes à construire une relation d’amour avec Jésus, en puisant ses fondements dans une spiritualité eucharistique : « Tout recevoir et tout donner ». Il les prépare ainsi à être des chrétiens adultes engagés au service de leurs frères.

Les jeunes se retrouvent environ 1 fois par mois par tranche d’âges dans leur équipe et participent à 2 à 3 rencontres par an au niveau du diocèse. S’ils le veulent, ils peuvent également participer à des camps pendant l’été.

Curieux.ses, intéressé.e.s ? Si vous souhaitez en savoir plus que ce soit pour vos enfants ou pour accompagner, contactez-nous !

Irène et Philippe Arroupé
06 65 13 80 71
irene.arroupe@hotmail.com

 

Un groupe MEJ se crée sur notre ensemble paroissial dès la rentrée2021-05-20T10:44:19+02:00

Se resourcer pour mieux accompagner les fiancés !

Se resourcer pour mieux accompagner les fiancés !

Le samedi 8 mai, l’Equipe de préparation au Mariage de l’ensemble paroissial s’est retrouvée avec le Père Joseph Bavurha à l’abbaye cistercienne Sainte Marie de Boulaur, dans le Gers, pour une journée d’équipe placée sous le signe de la fraternité et du travail.

Nous avons eu la chance de pouvoir nous nourrir spirituellement, avec la participation à la messe et aux offices avec les sœurs, mais aussi un enseignement et un long temps d’échange avec Marie-Aude Binet, sexologue, conseillère conjugale et formatrice en préparation au mariage, sur la sexualité en lien avec les piliers du mariage chrétien.

Cela a nourri notre réflexion d’équipe et la relecture de l’année en cours. Cette dernière aura été marquée par des ajustements et adaptations à la situation sanitaire dans la préparation et l’accompagnement des couples de fiancés qui se marient en cette période difficile que nous traversons. Nous avons toutefois été heureux de les accompagner, en présentiel et à distance, et cette journée nous aura permis de travailler la formule à proposer pour l’an prochain.

Nous rendons grâce à Dieu pour ce qu’il nous a permis de vivre dans notre mission pendant cette année pastorale.

 

Sous le soleil du Gers, ce fut aussi l’occasion de faire équipe en partageant des moments fraternels de balade, piquenique en famille, et visite des nouveaux locaux agricoles de l’abbaye, un projet incroyable porté par les religieuses avec sous le souffle de l’Esprit Saint. Que nous puissions aussi être attentifs à Son souffle, pour notre équipe et tous les fiancés qui nous sont confiés !

Ingrid et Etienne, pour l’Equipe de préparation au mariage.

 

Se resourcer pour mieux accompagner les fiancés !2021-05-18T18:31:22+02:00

Mois de Marie 2021

MOIS DE MAI, MOIS DE MARIE …

Petit refrain que fredonnaient nos mamans ou de nos grand-mères qui nous invitaient à fleurir régulièrement une petite statue ou une icône … mais pas que ! Honorer Marie, Mère du Christ, c’est dire notre affection et notre reconnaissance à celle que Jésus nous a donnée pour mère et qui nous a reçus comme ses enfants. La dévotion mariale populaire est très ancienne, et l’Église a toujours encouragé et acté ces dévotions populaires qui jaillissent du cœur des fidèles, au fil des siècles, depuis le Concile d’Éphèse en 431, au XIIIème siècle en Castille, puis au XVIIIème siècle. Invoquée sous le vocable de « clémente », « miséricordieuse », « Vierge fidèle », Vierge pleine de bonté »… Et tant d’hymnes nous font redire « nous sommes à vous », comblée de grâces, Mère de Miséricorde, notre avocate, car elle nous conduit à son fils. Marie est toujours celle que l’on implore dans nos besoins, nos difficultés, nos peines, nos souffrances car elle est la Vierge de tendresse sous la protection de qui nous nous réfugions et qui nous délivre de tous les dangers.

Profitons de ce mois de mai pour lui confier ceux que nous aimons, ceux dont nous avons souci et lui redire notre amour filial en récitant le chapelet, parfois seulement une dizaine, … ou plus ! Et pourquoi pas un pèlerinage, en couple, en famille ou avec des amis, en méditant les mystères du jour. Notre diocèse est particulièrement riche en sanctuaires dédiés à Notre Dame : de Notre Dame du Château à Auterive, jusqu’à Notre Dame du Miracle, à Avignonnet, … en passant par Notre Dame de Saussens à Bourg-Saint-Bernard … ou encore Notre Dame du Désert.

N’hésitez pas à consulter le lien sur le site de notre diocèse.

https://toulouse.catholique.fr/Les-sanctuaires-mariaux-du-diocese-de-Toulouse

Bon mois de mai à tous et reprenons ce joli refrain :

J’irai la voir un jour,
J’irai loin de la terre
Sur le Cœur de ma Mère
Reposer sans retour.

Marie-Thérèse PALLUT

Mois de Marie 20212021-04-26T19:06:31+02:00

Témoignage de Laura Albertini : DIEU SAUVE

« Dieu me sauve ! »

On le sait, Jésus annonçait la bonne nouvelle aux pauvres, aux malades et aux plus petits…
Aussi j’ai eu soif de savoir, dans ma vie, et sans avoir lu la bible, avec la vague idée de Jésus pauvre, au milieu des pauvres et des pécheurs, la vérité. Alors j’ai accueilli chez moi des personnes en situation de précarité, des gens de la rue… J’avais à cette époque encore du chemin à faire pour finalement devenir catholique pratiquante… Cette expérience a été marquante, je n’ai pas fait que des mauvaises rencontres mais j’ai malgré tout fait des rencontres difficiles qui m’ont amené à des épreuves douloureuses… J’ai poursuivi mon chemin pour tomber à mon tour dans la précarité et vivre à la rue : pauvre. Ma famille s’est beaucoup inquiétée d’autant plus que sur mon chemin se trouvait aussi la maladie, et que j’ai eu beaucoup de mal à l’accepter… Dans l’épreuve, je m’en suis remis au roi de l’univers sans savoir que c’était Jésus, et j’ai compris que la gratuité de la vie est un don inestimable… une certitude depuis mon enfance : la vie est belle, l’amour est vainqueur…
Mon errance s’est finalement terminée à l’hôpital, avant de retourner vivre chez ma mère à Tournefeuille, je lui avouait : maman Dieu existe car je m’en suis sortie vivante… plus que jamais : vivante.
C’est à ce moment, qu’après avoir trouvé refuge dans l’église Saint Christophe de Javel à Paris, je continuais ma route vers la foi a Lardenne, où j’ai fait ma première communion et participé à la vie de la paroisse…
Prise d’un souffle d’indépendance, j’ai décidé d’emménager à Lourdes, mais je me suis fait hospitaliser une seconde fois… Mon projet a finalement abouti et je vis désormais à Lourdes avec mon chat… Je vais faire ma confirmation le 22 mai, à Tarbes. Là-bas je suis suivie par un prêtre et je fais partie d’une fraternité franciscaine… : je m’épanouie ! Rester attachée à l’ensemble paroissial de Tournefeuille, j’y reviens régulièrement quand je viens voir ma famille.
Aussi je vous écris ces quelques mots aujourd’hui pour partager avec vous qui m’êtes chers sans le savoir une heureuse nouvelle : mon recueil de poèmes et de chansons intitulé « Gold Anorak » sortira le premier Juin aux éditions lignes et page.
C’est un peu l’anorak d’or que j’ai enfilé pour faire face aux épreuves et bien évidement Jésus en fait partie… Il ne me reste que 60 pages pour finir la Bible, à l’heure où je vous écris, dans le train entre Toulouse et Lourdes… et j’ai bien évidemment reconnu Jésus comme Roi de l’Univers…
Quelle joie ! Je ne dis plus désormais j’ai de la chance… mais j’ai de l’amour…
Mes remerciement aux pères et à vous chrétiens de l’ensemble paroissial

Laura Albertini

Témoignage de Laura Albertini : DIEU SAUVE2021-04-30T11:24:03+02:00

Fête de la Miséricorde à Plaisance-du-Touch

Dimanche 11 avril 2021- Fête de la Miséricorde

Eglise de Plaisance du Touch

Le dimanche 11 avril vous étiez invités à l’Église de Plaisance du Touch à 14h30 pour fêter la Divine Miséricorde. Certains se posent peut-être aujourd’hui la question : pourquoi une fête de la Miséricorde ? C’est Jésus qui a fait cette demande à Sainte Faustine KOWALSKA, religieuse Polonaise après lui être apparu dans une vision un soir du 22 février 1931. Jésus lui a dit : « Peins un tableau selon l’image que tu vois, avec l’inscription : « Jésus, j’ai confiance en Toi ». Je veux que cette image que tu peindras avec un pinceau, soit solennellement bénie, le premier dimanche après Pâques. Ce dimanche doit être la fête de la Miséricorde »

 C’est Jean-Paul II qui instituera la fête de la Miséricorde le dimanche 30 avril 2000. Jésus, lui a également donné une prière à méditer tous les jours à 15h : le Chapelet de la Miséricorde.
C’est ainsi, qu’à 15h, nous étions au rendez-vous pour cette prière du Chapelet de la Miséricorde, à genou devant le tableau de Jésus Miséricordieux et le Saint-Sacrement exposé sur l’autel.

Il y a eu une bonne participation des personnes (l’église était remplie dans le respect des règles sanitaires : un banc sur deux occupé).  Des chants d’adoration, de louange, de la miséricorde, et de confiance, ponctués de lectures du Petit Journal de Sainte Faustine, nous permettaient de nous abandonner complètement à Dieu afin de recevoir son Amour. Deux prêtres étaient présents pour donner le Sacrement de réconciliation. Dans ce mouvement de confiance et d’abandon, de nombreuses personnes ont aussi bénéficié de ce Sacrement.

Voici quelques témoignages de participants :

J’ai pu contempler l’Amour Infini de Dieu et sa grande Miséricorde sur le visage de mes frères et de mes sœurs de différents âges qui participaient à cette cérémonie. Leurs désirs de chanter, de prier, d’être ensemble les animaient ; la joie et la paix profonde les envahissaient. Certains étaient venus par curiosité et ils étaient pris par cette ambiance. Ensuite, ils repartaient emportant au fond d’eux-mêmes comme un instant de paradis qu’ils venaient de vivre comme de la bonté de Dieu qui les entourait.

Simone, Fonsorbes

Ce 11 Avril fut un temps très précieux, qui m’a aidée à enraciner mon retour au Christ, au sein d’une communauté très investie dans la prière.

Michelle, La Salvetat St-Gilles
Fête de la Miséricorde à Plaisance-du-Touch2021-04-23T18:07:27+02:00

La Passion et la Résurrection en Playmobil® !

La Passion et la Résurrection en Playmobil®

Le 27 mars dernier, à l’église de Plaisance du Touch, nous avons célébré les Rameaux, c’est-à-dire la Passion du Seigneur avec les enfants du KT. A la fin de la célébration, les catéchistes ont donné aux enfants pour mission de réaliser un Jardin de Pâques !

Certains enfants se sont pris au jeu, dont Angela.

Avec des Playmobil®, elle essayé de retracer la vie du Seigneur, du vendredi Saint au matin de Pâques. Angela a installé le gouverneur Ponce Pilate, surveillant lui-même l’avancée de Jésus avec sa croix. Ensuite un romain « surveille » Jésus avec une cravache, pendant que la Vierge Marie (voile bleu) l’accompagne sur ce chemin de croix, vers le Golgotha où les 2 autres crucifiés l’attendent. Angela a compris que la Passion et la résurrection constituent un seul et même mystère, le cœur de notre foi.  C’est pour cela qu’elle a représenté, sur le côté, le tombeau ouvert et vide, avec deux femmes à l’entrée qui constate l’absence de Jésus dans le tombeau.

Un grand merci à Angela pour ce témoignage et cette petite leçon de catéchèse. Merci aux parents qui nous l’ont transmis. Alléluia !

La Passion et la Résurrection en Playmobil® !2021-04-14T19:08:53+02:00
Aller en haut