« Dieu me sauve ! »

On le sait, Jésus annonçait la bonne nouvelle aux pauvres, aux malades et aux plus petits…
Aussi j’ai eu soif de savoir, dans ma vie, et sans avoir lu la bible, avec la vague idée de Jésus pauvre, au milieu des pauvres et des pécheurs, la vérité. Alors j’ai accueilli chez moi des personnes en situation de précarité, des gens de la rue… J’avais à cette époque encore du chemin à faire pour finalement devenir catholique pratiquante… Cette expérience a été marquante, je n’ai pas fait que des mauvaises rencontres mais j’ai malgré tout fait des rencontres difficiles qui m’ont amené à des épreuves douloureuses… J’ai poursuivi mon chemin pour tomber à mon tour dans la précarité et vivre à la rue : pauvre. Ma famille s’est beaucoup inquiétée d’autant plus que sur mon chemin se trouvait aussi la maladie, et que j’ai eu beaucoup de mal à l’accepter… Dans l’épreuve, je m’en suis remis au roi de l’univers sans savoir que c’était Jésus, et j’ai compris que la gratuité de la vie est un don inestimable… une certitude depuis mon enfance : la vie est belle, l’amour est vainqueur…
Mon errance s’est finalement terminée à l’hôpital, avant de retourner vivre chez ma mère à Tournefeuille, je lui avouait : maman Dieu existe car je m’en suis sortie vivante… plus que jamais : vivante.
C’est à ce moment, qu’après avoir trouvé refuge dans l’église Saint Christophe de Javel à Paris, je continuais ma route vers la foi a Lardenne, où j’ai fait ma première communion et participé à la vie de la paroisse…
Prise d’un souffle d’indépendance, j’ai décidé d’emménager à Lourdes, mais je me suis fait hospitaliser une seconde fois… Mon projet a finalement abouti et je vis désormais à Lourdes avec mon chat… Je vais faire ma confirmation le 22 mai, à Tarbes. Là-bas je suis suivie par un prêtre et je fais partie d’une fraternité franciscaine… : je m’épanouie ! Rester attachée à l’ensemble paroissial de Tournefeuille, j’y reviens régulièrement quand je viens voir ma famille.
Aussi je vous écris ces quelques mots aujourd’hui pour partager avec vous qui m’êtes chers sans le savoir une heureuse nouvelle : mon recueil de poèmes et de chansons intitulé « Gold Anorak » sortira le premier Juin aux éditions lignes et page.
C’est un peu l’anorak d’or que j’ai enfilé pour faire face aux épreuves et bien évidement Jésus en fait partie… Il ne me reste que 60 pages pour finir la Bible, à l’heure où je vous écris, dans le train entre Toulouse et Lourdes… et j’ai bien évidemment reconnu Jésus comme Roi de l’Univers…
Quelle joie ! Je ne dis plus désormais j’ai de la chance… mais j’ai de l’amour…
Mes remerciement aux pères et à vous chrétiens de l’ensemble paroissial

Laura Albertini