Témoignage de Fabien : Une démarche toute personnelle

Une démarche toute personnelle

« La démarche de poursuivre mon cheminement vers le Christ est avant tout personnelle. Depuis quelque temps je voulais reprendre mon cheminement mais je n’osais pas franchir le pas.

Puis j’ai demandé au Père Joseph de me préparer en tant que parrain pour le baptême de mon filleul qui s’est déroulé à la Réunion. A cette occasion je lui ai demandé si je pouvais préparer ma confirmation au sein de la paroisse de Tournefeuille et je ne regrette pas du tout d’avoir saisi cette opportunité. Cette année avec les catéchumènes fut très enrichissante, où j’ai pu apprendre à donner encore plus d’amour et également à pardonner mon prochain.

Lors de ces réunions avec le prêtre, les animateurs et catéchumènes on échangeait librement en écoutant les uns et les autres. Chacun pouvait s’exprimer et donner son avis. Les animateurs et le prêtre étaient disponibles pour répondre à nos interrogations. Nous avons également étudié plusieurs passages de la Bible où nous avons pu donner notre avis et indiquer les passages qui retenaient le plus notre attention.

J’espère pouvoir transmettre ce que j’ai appris à mes filleuls s’ils souhaitent suivre le catéchisme. Je les accompagnerai dans leur cheminement en tant que parrain.

J’encourage aussi ceux qui veulent faire leur confirmation mais qui hésitent à se lancer et de faire la démarche pour s’y inscrire car c’est une expérience très enrichissante où on apprend beaucoup de choses que ce soit sur la vie du Christ ou sur nous-même. Ce sera un moment de partage avec les catéchumènes où on sort grandi de cette expérience. »

Fabien

 

Témoignage de Fabien : Une démarche toute personnelle2022-05-31T20:08:33+02:00

Retraite de la profession de foi des collégiens

Le week-end du 21 et 22 Mai, 34 collégiens et 7 accompagnateurs, dont le Père Josselin, ont participé à la retraite de profession de Foi. Les Sœurs Cisterciennes de l’Abbaye Sainte Marie de Boulaur les ont accueillis dans ce lieu inspirant datant du XII° siècle. Bien que ce cadre magnifique incite à la méditation, les jeunes n’ont pas chômé. Durant ces 2 jours, ils ont pu approfondir leur cheminement par l’étude de textes, par la découverte d’histoires sur différents Saints et découvrir, grâce au témoignage d’une Sœur, la vie monastique régit selon la Règle de St Benoît, souvent résumée par Ora et Labora (Prie et travaille). Nous avons donc eu la chance de visiter la partie agricole (45 hectares de terres à cultiver) comprenant la grange (surnommée la « cathédrale ») qui abrite les 30 vaches de la communauté, la fromagerie et la confiturerie. Nos collégiens ont également assisté à deux offices liturgiques. La joie des Sœurs, leur force, leur ingéniosité dans ce qu’elles entreprennent, leur disponibilité du cœur à la rencontre de l’autre ont été des ingrédients de réussite à cette retraite, un temps ressourçant, de partage, de bonté qui a permis aux jeunes de se rapprocher du Christ et de se sentir prêts à professer leur Foi.

« C’était parfait car on s’est rapproché de Dieu et j’ai été impressionnée par la vie des Sœurs. Week-end génial qui m’a permis de prendre du recul sur mes devoirs »

Jeanne

« J’ai agrandi ma Foi en faisant de nouvelles rencontres, grâce aux partages et à l’entraide »

Célian

« J’ai passé un moment très agréable et enrichissant, c’était très intéressant de découvrir la vie monastique »

Lucile
Retraite de la profession de foi des collégiens2022-05-31T20:04:29+02:00

Sur la route de la confirmation

Témoignage – Sur la route de la confirmation

« Dieu ne nous promet pas une traversée facile mais il nous assure l’arrivée à bon port ».

 

Amis paroissiens,

C’est avec joie que je souhaite vous partager cette phrase qui m’a été transmise lors d’une rencontre fortuite avec une inconnue lorsque j’étais étudiante en Belgique. Je ne suis pas issue d’une famille croyante et pratiquante. Mes parents m’ont quand même inscrite au caté étant enfant jusqu’à ma profession de foi. J’ai eu la chance d’être bien accompagnée et de recevoir un enseignement assez riche me permettant de découvrir la bonté en Jésus et de ne pas douter de sa présence. Ce bel appel  de notre Seigneur, transmis au hasard de ma route, m’a touché en plein cœur et m’a portée, soutenue, donné le courage dont j’avais besoin dans mes études et à chaque autre moment de ma vie.

Les années sont passées, je vais fêter mes 40 ans bientôt, je suis mariée depuis 15 ans et avec mon mari nous avons 3 enfants. C’est en inscrivant mon aîné à préparer sa communion que j’ai appris que même adulte nous pouvions recevoir le sacrement de confirmation.

En Septembre, j’ai donc demandé à préparer ma confirmation car il me parait juste à ce jour de confirmer ma foi, d’honorer Jésus pour son sacrifice, de louer Dieu pour sa grandeur et de vivre pleinement dans l’Esprit-Saint.

Cette année de préparation a renforcé mon implication. Quelle chance de cheminer avec autant d’adultes, de se questionner ensemble et de recevoir des enseignements profonds, riches et bienveillants de la part de nos accompagnateurs, prêtres et diacre !

Maintenant, je me sens prête à prononcer mes intentions le Dimanche 5 Juin en la cathédrale Sainte Etienne de Toulouse devant Monseigneur de Kerimel. Je me sens prête à partager ma foi pour continuer de grandir et vivre avec joie dans l’amour de Jésus. Je vous souhaite à tous d’être porteur d’un tel message un jour et n’oublions pas que tout est possible à n’importe quel âge. Là où l’Esprit s’ouvre, le CŒUR grandit.

Au plaisir,
Marianne.

 

Sur la route de la confirmation2022-05-25T20:08:26+02:00

Première communion des enfants de l’ensemble paroissial

Cette année, dans notre ensemble paroissial, ce sont 62 enfants âgés de 9 à 10 ans qui se préparent à recevoir le corps du Christ pour la 1ere fois.

Après avoir suivi l’éveil à la foi pour certains puis le catéchisme pendant 3 ans, ils ont été accompagnés cette année par 8 animatrices et animateurs vers ce sacrement d’initiation qui est aussi la source et le sommet de la vie chrétienne. Tout en faisant du KT avec les autres, ils se sont retrouvés en équipe 4 fois depuis le mois de décembre pour découvrir les différents temps de la messe dont les gestes et les paroles sont parfois bien mystérieux pour ces enfants. Ainsi les leur expliquer et leur en faire comprendre le sens, leur permet d’y participer plus pleinement. Par ailleurs les parents qui aident les animateurs de ces groupes ont été également très intéressés par ces enseignements !

Tous les enfants se retrouveront le 14 mai prochain à l’Oustal pour une journée où ils approfondiront le mystère de l’eucharistie. Ils seront aussi invités à préparer leur première communion en recevant le sacrement de réconciliation. Cette journée se terminera à l’église de Plaisance avec une messe tenue spécialement pour eux et leurs familles.

Ils recevront pour la 1ere fois le corps du Christ lors des week-ends de l’Ascension et de la Pentecôte dans les églises de Lardenne, St Simon, Plaisance et Tournefeuille.

Nous invitons toute la communauté à les porter dan la prière, ainsi que les personnes qui les accompagnent sur ce beau chemin vers l’eucharistie. L’équipe de préparation à la 1ere communion qui recherche des volontaires pour se renforcer et se renouveler l’année prochaine !

Sophie, pour l’équipe de préparation à la 1ere communion

Première communion des enfants de l’ensemble paroissial2022-05-16T23:15:08+02:00

Appelés au baptême, ils ne se sont pas abstenus aux scrutins de l’Eglise !

Dimanche 3 avril, à la fin de la messe, Maxime paré de son écharpe violette s’approche de ses accompagnatrices. Très droit, la voix calme, le regard doux il leur dit : « c’est bientôt la fin et je voulais vous remercier pour tout ce que vous avez fait pour nous ». Très touchées, car Maxime est un discret, elles lui répondent « Maxime ce n’est pas bientôt la fin, mais c’est bientôt le début ». Il sourit et approuve. Il vient de vivre son troisième scrutin.

Ils étaient tous là, enfants, adolescents, adultes appelés au baptême, reconnaissables à leur écharpe violette, les 3ème, 4èmeet 5ème dimanches de Carême.  A l’exception d’Adyson, autre jeune femme catéchumène, pour qui les scrutins ont dû être célébrés aux messes des jeudis soir à l’église Saint Pierre de Tournefeuille.

Le Père Joseph a invité à chaque fois tous ces chercheurs de Dieu à s’agenouiller devant l’autel pour être humblement présents face au Seigneur, fervents.  Ils ont « scruté » à 3 reprises au plus profond de leur cœur pour s’assurer qu’ils marchaient bien, de leur plein gré, sur le chemin de la vérité et du salut. Ils ont dit leur volonté de se convertir, de se tourner vers une autre vie que celle qu’ils connaissent déjà depuis leur naissance, c’est-à-dire vers une vie de chrétienté autrement exigeante, résistante aux tentations faciles mais ténébreuses.

Pour cela tous les baptisés de notre communauté ont prié avec eux et demandé pour eux l’eau vive, la lumière, la résurrection.

Il faut encore avancer jusqu’à la Vigile Pascale, le 16 avril, attendre ce moment de joie ineffable qui vous transformera. Hé oui ! là ce sera le début de la marche dans les pas du Seigneur.

Maryse, pour les accompagnateurs !

Appelés au baptême, ils ne se sont pas abstenus aux scrutins de l’Eglise !2022-04-14T22:39:35+02:00

Temps de réconciliation pour le KT

« Je ne fais pas le bien que je veux faire, mais je fais le mal que je ne veux pas faire » disait saint Paul;

Ce samedi 12 mars, les CM se sont retrouvés à Tournefeuille pour vivre un beau moment autour de la Réconciliation.
Après avoir écouté et médité l’Evangile de la guérison du paralytique (Mc II 1-12) nous avons échangé sur la notion du péché, cette noirceur, ces cailloux qui ferment notre cœur. Après la parabole visuelle de la corde que Violaine nous a illustrée, nous avons compris la chance que nous avions de pouvoir vivre ce beau sacrement de la Réconciliation qui nous lavait et nous rapprochait du Seigneur.
Une corde, symbolisant notre relation, notre route vers le Seigneur, où nous avancions parfois à grands pas, parfois à petits pas ; est coupée lorsque nous commettions un péché.La confession et le pardon du Seigneur nous permettaient de la renouer. Nous retrouvons le bon chemin, et « en plus elle est plus courte » s’est émerveillé un enfant.
« Cette parabole m’a beaucoup touchée » confie Ester, très émue.
Chaque enfant a reçu un carnet permettant de se préparer au sacrement et un bout de corde, qu’il a coupée en deux quand il a réalisé qu’il avait péché.

Après le pardon du Seigneur, nous avons noué les cordes réparées ensemble.
« Ensemble on est plus fort et on s’aide sur le chemin ! » s’est exclamé une enfant.

Un beau temps de prière s’ensuivit. Action de grâce pour ce qui avait pu être vécu, et communion avec l’Ukraine (grâce notamment au témoignage du père Bogdan en vidéo et à des dessins offerts).
Quelle joie de voir ces enfants heureux et reconnaissants d’avoir pu vivre ce sacrement ! « On est vraiment plus léger et plus heureux sans ces cailloux dans le cœur, même si ce n’est pas facile de dire tout ça à un prêtre » avoue un enfant.

« J’ai vu des enfants recueillis dont les cœurs innocents s’offraient au Pardon de Dieu, j’ai vu des prêtres à l’écoute qui prenaient le temps d’accueillir chaque confession…J’ai été touchée par cette si longue corde qui, de tous ses petits nœuds, nous relie les uns aux autres dans notre ascension vers le Seigneur, cette image m’a vraiment touchée. Les dessins, comme un arc en ciel dans les mains de nos enfants » témoigne Anne. Merci Seigneur pour toutes ces merveilles !
Nous remercions les pères Gabriel et Jean-Charles Demelle qui sont  venus aider nos prêtres en paroisses pour confesser les enfants.

L’équipe des CM

Temps de réconciliation pour le KT2022-03-21T16:26:45+01:00

L’appel décisif des catéchumènes 2022

L’appel décisif des catéchumènes

Ils sont dix sur notre ensemble paroissial, des hommes et des femmes au parcours de vie très différent, chacun porteur d’une histoire unique et singulière. Ils ont découvert la joie d’être ensemble pour partager leur expérience de foi et la découverte intime et bouleversante d’un Dieu vivant qui les a touchés au cœur de leur vie. Ils sont ce que l’on nomme des “catéchumènes”. Ce mot tient son origine du grec ancien katêkhoùmenos qui signifie “ faire retentir aux oreilles”, c’est à dire “instruire de vive voix”.

Ces catéchumènes ont précédemment frappé à la porte de l’Eglise et ont demandé à recevoir le baptême, premier sacrement de l’initiation chrétienne. Depuis cette première démarche, ils reçoivent l’enseignement lié à la foi chrétienne et cheminent vers la connaissance du Christ.

Pour choisir, n’est-il pas essentiel de connaître ?

Le 06 mars, premier dimanche de Carême, ils vivront une seconde étape de leur initiation, celle de l’Appel Décisif lors d’une célébration solennelle présidée par Monseigneur Guy de Kérimel. Chacun d’eux entendra résonner son nom dans le silence recueilli de la basilique Sainte Germaine de Pibrac et se lèvera en prononçant d’une voix claire et fervente “ Me voici ! »

Dans cette réponse qui engage, ils répondent à l’appel du Christ, appel très personnel qui prend racine dans le désir et l’amour que le Seigneur a pour chacun. Ils pourraient dire avec le prophète Isaïe “ J’étais encore dans le sein maternel quand le Seigneur m’a appelé. J’étais encore dans les entrailles de ma mère quand il a prononcé mon nom”.

Ce dimanche, l’Archevêque interrogera les accompagnateurs, les parrains, marraines, et leur demandera de témoigner de la foi des catéchumènes devant l’assemblée des fidèles. Car c’est également lors de cette célébration qu’ils feront l’expérience de la dimension ecclésiale de la foi chrétienne. Soutenons le chemin de ces “appelés” en les portant dans nos prières.

Pascale Mortini, responsable du catéchuménat de l’ensemble paroissial de Tournefeuille

L’appel décisif des catéchumènes 20222022-03-07T19:49:55+01:00

Entrée en catéchuménat

Entrée en catéchuménat !

C’était le dimanche 5 décembre. A 9h00, les catéchumènes sont arrivés, accueillis par quelques accompagnateurs déjà présents. Pascale, la coordinatrice du catéchuménat, « attrapait » chaque catéchumène pour compléter la nouvelle fiche de renseignements du diocèse mise à jour ! Ensuite, pour qui le voulait, il y avait du café, du thé… Après ce temps d’accueil à la fois convivial et administratif, nous avons commencé par un temps de prière, soutenus par le chant, l’évangile du deuxième dimanche de l’Avent, le silence pour un temps plus personnel. Le Notre Père, puis un chant à Marie (couronnée d’étoiles) ont conclu notre prière.

Le deuxième temps de la rencontre a été un enseignement fait par le père Joseph sur la symbolique de la « lumière » dans la Bible et dans la Foi chrétienne. Lumière de la foi, de la vie, Jésus notre lumière, lumière comme premier acte créateur au début de la Genèse, Jésus Vraie lumière qui vient éclairer nos ténèbres…, le chrétien appelé à la lumière et à devenir lumière du monde…, lumière de notre baptême… Bref, il a fallu chercher des passages dans la Bible. Chaque catéchumène avait la Bible et cherchait les passages indiqués dans l’enseignement et qui parlaient de la lumière. Ça fait du bien de voir que beaucoup ont déjà appris à chercher les passages dans la Bible.

Ensuite, nous avons préparé ensemble le rite de l’entrée en catéchuménat, rappelant l’importance de cette étape importante sur la route vers le baptême ! Les catéchumènes et leurs accompagnateurs se sont séparés ensuite en plusieurs petits groupes pour méditer sur l’appel des douze apôtres et l’envoi des 72 disciples par Jésus. En effet, si Jésus nous appelle, c’est toujours un appel personnel, sans confusion dans une foule, mais il nous appelle pour nous envoyer à vivre notre mission avec les autres.  Il y a dans la foi une dimension personnelle et communautaire.

La messe domincale de 11h00 a commencé. Après la salutation du prêtre, un grand bruit s’est fait entendre. Des gens frappaient sur la porte de l’église. Il parait que quelques paroissiens ont eu peur ! Hélène Grandjean, qui a intégré l’équipe des accompagnateurs cette année, est allée accueillir ce groupe des catéchumènes qui frappaient ont frappé aux portes de l’Eglise pour demander officiellement le baptême. Quel beau moment ! Un grand témoignage ! Nous rendons grâce et confions à vos prières ces catéchumènes : Adison, Manon, Mélanie, Déborah,  Nicolas, Clément, Maxime, Wilfried. Nous remercions leurs accompagnateurs dans nos 5 paroisses. Le Seigneur est à l’œuvre dans les cœurs. Emerveillons-nous ensemble de son œuvre.

Entrée en catéchuménat2021-12-08T20:00:52+01:00

Une messe du KT pour lancer le temps de l’Avent !

Une messe du KT pour lancer le temps de l’Avent !

C’était le samedi 27 novembre à 18h00. Une heure avant, le petit chœur de la fraternité Bethesda, avec quelques catéchistes étaient déjà présents dans l’église, pour préparer la célébration, répéter les chants et attendre l’arrivée des enfants et leurs parents. Plus loin, à deux cents mètres de l’église et quelques heures plus tôt, certains enfants et des paroissiens avaient organisé un marché de Noël au presbytère de Saint Simon. Tous les bénéfices (plus de 750 euros) destinés au Secours Catholique. A l’entrée de l’église, Doryane avait organisé un autre petit marché de Noël. Des « idées cadeaux » à offrir ou à s’offrir pour se préparer à Noël. Tout ceci pour redonner du sens à cette fête populaire pour qu’elle ne perde pas sa signification profonde.

Quand la messe a commencé à 18h00, l’église de Saint Simon était bien remplie d’enfants venant des 5 paroisses de notre ensemble. Ça faisait tellement de bien de se retrouver pour commencer ensemble le temps de l’Avent, notre marche vers Noël.  Quelle joie ! Le chœur de la fraternité Bethesda, par ses beaux chants nous a aidé à entrer dans la joie de l’Avent. C’est le premier rassemblement qui réunit tous les enfants du KT de nos 5 paroisses. Tout le monde a joué le jeu, enfants, parents et catéchistes. Un moment d’unité, de communion fraternelle, seulement grâce l’eucharistie qui nous a rassemblé.

Un grand merci tout le monde, et tout particulièrement à Cécile, aux catéchistes, au groupe « Bonne Nouvelle pour les enfants », au chœur de la fraternité Bethesda, aux servants d’autel….

Le prochain rassemblement du même genre aura lieu le samedi 27 mars à 18h00 à l’église de Lardenne.

Une messe du KT pour lancer le temps de l’Avent !2021-12-03T22:43:24+01:00

Vivre l’Avent comme une marche active pour arriver au jour de Noël et être prêt à accueillir Jésus

Chouette Noël approche !

Nous avons tous en tête de vivre cette fête dans la joie et l’amour. Cette année elle sera certainement plus facile à organiser que l’année dernière, pour la vivre avec nos familles.

Mais la fête de Noël, ce n’est pas que les retrouvailles familiales, les bons petits plats et les cadeaux pour les petits et les grands, …c’est avant tout célébrer le cadeau que Dieu a fait à notre humanité en nous donnant son fils Jésus, le Sauveur.

Pour bien se préparer à cette fête, mettons-nous en marche pendant ce temps de l’Avent (qui débute ce dimanche 28 novembre). Ouvrons notre cœur au Seigneur, ouvrons notre porte à notre prochain, …en pardonnant, en priant, en nous convertissant, en étant rayonnant d’amour et de joie, en rendant service, etc.

Il existe aussi plusieurs moyens pour se mettre en marche, à l’image de Marie et Joseph, pour accueillir l’enfant Jésus à Noël.

Les enfants du caté vont recevoir un calendrier de l’Avent avec une action à faire par jour. Il peut être fait en famille. En faisant la crèche, on peut ainsi prévoir que chaque membre de la famille soit représenté par un santon. Ce santon sera avancé à chaque fois que son « propriétaire » fera une belle chose dans sa journée ou dans la semaine. L’idée est que tous les santons soient autour de la crèche le 24 décembre au soir.

Pour nous adultes, en plus de la messe du dimanche, l’ensemble paroissial nous fait des propositions. Nous pouvons participer à la soirée de louange le 1 décembre, ou répondre en particulier à l’appel en soutien au réveillon solidaire de fin d’année. On peut se familiariser à la nouvelle traduction du missel romain en regardant le dossier sur le site de notre diocèse.

Sur internet, on peut vivre un temps spirituel pour soi, avec Prions en église [1] (avec une parole du pape extrait de « Amoris Laetitia = la joie de l’amour » chaque matin) ou une retraite chez soi sur le site « une retraite dans la ville » [2] ou autres.

Nous sommes tous appelés à nous mettre en chemin, pour qu’à Noël éclate la Gloire de Dieu, la naissance de Jésus le Sauveur.

Cécile

[1] https://www.prionseneglise.fr/calendrier-avent-noel

[2] https://avent.retraitedanslaville.org/

Vivre l’Avent comme une marche active pour arriver au jour de Noël et être prêt à accueillir Jésus2021-11-29T19:02:10+01:00
Aller en haut